• Ecoute active

Savoir écouter est absolument indispensable dans chaque relation.

Cela demande beaucoup d’empathie, c’est-à-dire une faculté de comprendre les émotions de l’autre, de percevoir ce qu’il ressent.

L’émotion, c’est la porte du cœur et il faut savoir l’entendre.

Une bonne écoute demande de la chaleur, du respect et de l’empathie.

(Par la chaleur, on manifeste l’acceptation de l’autre, par le respect, on lui montre sa valeur tandis que l’empathie manifestera notre profond sens de l’écoute).

Savoir écouter, c’est aussi entendre au-delà des mots, percevoir un geste, un sourire, un soupir et leur donner le droit d’exister.  

    • cognitivo-comportementale appliquée aux enfants

Plusieurs études ont démontré l’efficacité de la thérapie cognitivo-compotementale tant pour le traitement et la prévention des troubles d’anxiété et de stress que pour la prise en charge de victimes de traumas ou d’abus. Son but est de fournir à l’enfant des techniques utiles et efficaces qui l’aideront à mieux gérer l’anxiété. Elle intervient sur deux plans : tout d’abord, par la restructuration cognitive, l’enfant apprend à reconnaître ses stresseurs, les pensées et émotions négatives qui leur sont liées, ainsi qu’à cibler les situations sur lesquelles il devra travailler. Dans un deuxième temps, l’enfant apprendra à remplacer les comportements auxquels il recourt et qui contribuent à maintenir l’anxiété (évitement, fuite) par des comportements qu’il élimine (affronter les situations, recourir à la méthode de résolution de problèmes, se ressourcer).

(Sources : les trucs de Dominique)

    • Paix Puissante

""La vie sans référence ultime ne peut avoir de sens, tout particulièrement pour les personnes blessées.""

                                                        Stefan Vanistendael

Cette approche a été développée par Téo van der Weele, pasteur hollandais conseiller en relation d’aide chrétienne et enseignant. Il a consacré de nombreuses années à accompagner des victimes d’abus sexuels et milite pour la création d’un environnement chrétien où celles-ci puissent trouver l’espoir et la guérison.

La Paix Puissante est une manière d’inviter Dieu dans nos souffrances, plus particulièrement dans les traumatismes précoces, et qui précèdent la période pré-verbale. Le corps a une mémoire, il se souvient même si les souvenirs ne sont plus présents ou refoulés. L’approche de la Paix Puissante est un outil précieux pour aborder tout ce dont il est imprégné. La grâce, la paix et la bénédiction permettent ainsi aux différentes parties du corps pour lesquels nous prions de se détendre et d’évacuer les émotions emmagasinées.

Lorsque vient le moment d’aborder avec un enfant des souvenirs traumatisants, nous commençons par chercher avec lui un lieu de sécurité. Cet endroit peut être réel ou imaginaire, l’important est qu’il s’y sente bien et en sûreté. Une fois ce lieu trouvé, nous allons nous y rendre en demandant à Dieu de le remplir de Sa Paix. C’est à ce moment-là seulement que nous retournerons dans le traumatisme, accompagnés par le Seigneur. Dès que la douleur devient trop pénible, nous reviendrons au lieu de refuge où règne le calme et la paix.

Ainsi, l’enfant découvre que Dieu le respecte et avance à son rythme.

 « C’est une sorte d’expérience en stéréo : d’un côté, il y a la paix intérieure, et de l’autre les stigmates du passé. Le secret consiste à se concentrer en priorité sur la présence réelle de Jésus, avec la paix et la sécurité qu’elle prodigue, et non sur le passé. »
            ̋de La Honte à la Paix ̏, Teo van der Weele, p. 32 
 

Ce concept est enseigné dans le cadre des cours FERACPA (français), ISARPAC (anglais).

    • Enfant intérieur

L’enfant intérieur représente la partie de nous qui est spontanée, sensible, émotive, mais aussi riche en créativité, en curiosité.

Il signifie notre moi profond, notre propre personnalité, avec tous ses talents.

L’enfant que nous étions est important, car il continue d’influencer d’une manière ou d’une autre ce que nous faisons et ce que nous vivons.

Il est important de bénir, de nourrir et de soigner notre enfant intérieur afin qu’il puisse grandir dans une bonne stabilité émotionnelle et psychique et non pas rester au stade de l’enfant blessé. (1 Cor 13,11)

Car les blessures de l’enfant intérieur peuvent nous causer bien des tourments durant notre vie d’adulte et cela se manifestera sous la forme de colères démesurées, de réactions inappropriées, de dépendances affectives, de difficultés relationnelles, mais aussi profondément existentielles.

C’est donc dans cette optique que Mosaïques tient à laisser la parole à l’enfant, à l’écouter, à lui donner la place et le soutien dont il a besoin dès ses premiers pas dans la vie.

Car il faut bien avoir été petit (avec tout ce que cela signifie) pour devenir adulte (avec tout ce que cela signifie… J ).

    • thérapie centrée sur l’insight

La Thérapie Centrée sur l’Insight (Insight Focused Therapy) a été développée par Pauline Skeates de Nouvelle Zélande (www.insightcounselling.co.nz et www.insight-international.org/).

La TCI est une thérapie brève basée sur l’écoute, la reformulation (répétition), la prise de conscience ou révélation (maintenant je vois), et le changement de regard sur soi-même et les situations. Elle favorise l’expérience de la présence de Dieu.

Tout traumatisme se manifeste par un symptôme (peur, angoisse…). L’acceptation bienveillante et sans jugement de ce ou ces symptômes, aide la personne à comprendre leur vraie signification.

La TCI permet la prise de conscience de ses croyances et la mise en lumière de ses manières d’être, de penser et de se comporter, ainsi que leurs dysfonctionnements. Elle favorise la découverte d’une nouvelle perspective, d’un nouveau regard sur son vécu, d’un recentrage sur le Seigneur. La personne apprend à faire l’expérience de la présence du « Dieu Vivant » dans ses souvenirs traumatiques et dans son vécu au travers de ses sens (images, symboles, sensations…) afin de détourner son « regard » du traumatisme pour l’orienter vers «le Dieu qui guérit ».

La TCI permet à la personne de changer et de restructurer ses pensées, ses croyances, ses sentiments, ses comportements envers elle-même, les autres, le monde et Dieu, en tenant compte du passé, du présent et de l’avenir.

 

 

 

  • IFS

Cette approche ...

developped by Paradigm Software | ( I )