Et pourquoi pas un parrainage ?

L’école publique propose des heures de devoirs surveillés (et ceci jusqu’en 7ème HarmoS) qui regroupent plus d’une dizaine d’enfants de différentes classes sous la surveillance d’une personne.

Cette structure offerte par l’école publique ne suffit pas à certains enfants en grandes difficultés scolaires et psycho-sociales. Ils ont besoin de soutien individualisé pour se construire et s’intégrer.

 

Dans cette direction, Mosaïques poursuit un objectif thérapeutique  non seulement au travers du soutien scolaire mais aussi en offrant des ateliers psycho-éducatifs et socio-culturels ! Notre but n’est donc  pas uniquement les devoirs surveillés mais vise à développer l’estime de soi et les compétences sociales chez ces enfants. Pour atteindre cet objectif nous avons besoin d’une équipe engagée et formée.

La plupart de ces enfants proviennent de familles défavorisées. Mosaïques leur demande un soutien symbolique de 75 fr. par mois. Cela est de loin insuffisant pour couvrir les frais de ce travail : salaires, locaux, matériel, goûter, etc

Dans le privé un répétiteur demande environ 25 fr./ heure. La plupart de nos enfants viennent quatre fois par semaine.

Vous pouvez vous engager individuellement, à plusieurs familles, en communauté de maison, pour une somme que vous déterminerez vous-mêmes.

Si vous êtes nombreux à nous soutenir même par une somme de 10 à 20 fr par mois nous pourrons déjà faire du bon travail.

 

Nous ne désirons pas seulement offrir à ces enfants un parrainage financier, mais aussi et surtout un parrainage spirituel, voilà pourquoi le nom de l’enfant et quelques informations vous seront fournis afin que vous puissiez prier pour lui et suivre ses progrès. Vous aurez aussi la possibilité de contacter Fabienne Martin pour avoir plus de renseignements.

 

Nous vous disons déjà un grand merci de réfléchir à une participation. 

Le comité de Mosaïques :

                                               Fabienne Martin               Rachel Perret

developped by Paradigm Software | ( I )